Nathalie Saint-Cricq en remplacement de Léa Salamé : mère protectrice de son fils Benjamin Duhamel

Nathalie Saint-Cricq en remplacement de Léa Salamé : mère protectrice de son fils Benjamin Duhamel

Le 17 février 2022, la journaliste Nathalie Saint-Cricq reprend la présentation de l'émission "Elysée 2022" en remplacement de Léa Salamé, atteinte du virus Covid 19. Une femme qui a toujours été passionnée par la politique et qui a transmis le virus de l'information à son fils Benjamin Duhamel.

Nathalie Saint-Cricq remplace au pied levé Léa Salamé à la présentation de l'émission politique Elysée 2022 le 17 février 2022. Cette experte politique de 60 ans est familière de cette tâche puisqu'elle s'occupe notamment sur cette chaîne de la séquence présidentielle du journal télévisé aux côtés d'Anne-Sophie Lapix. Elle et son mari Patrice Duhamel (76 ans) ont transmis le virus du journalisme politique à leur fils Benjamin Duhamel.

Benjamin Duhamel est également le neveu d'Alain Duhamel, aux côtés duquel il travaille sur BFMTV. Le jeune homme est l'un des journalistes politiques de la chaîne d'information, tandis que son oncle est l'un des éditorialistes. Alors que son père Patrice a travaillé pendant un an en 1998 comme directeur d'antenne pour France 2, Benjamin Duhamel a préféré les concurrents TF1, LCI et BFMTV. Il est également passé par la maison RTL. Comme sa mère, dont la famille est actionnaire majoritaire du groupe Nouvelle République du Centre-Ouest, il a été formé à Sciences Po Paris et affiche donc un CV bien rempli sur son compte Twitter, qu'il alimente régulièrement.

Avec son regard très lucide, Benjamin Duhamel analyse la vie politique et s'est récemment exprimé dans C l'Hebdo sur France 5 sur la défiance des Français envers les hommes et les femmes politiques, à moins de deux mois de l'élection présidentielle.

L'année dernière, dans la même émission, Benjamin Duhamel avait d'ailleurs brièvement parlé de ses parents. Après la diffusion d'un sujet sur les colonies de vacances, il avait répondu à l'animateur de l'émission sur son expérience de ce type de séjour quand il était enfant : "Non, je n'y suis pas allé, j'ai probablement été trop protégé par mes parents qui ne voulaient pas que j'y aille". Amusé et souriant, le jeune homme a grandi en épluchant tous les journaux dès son plus jeune âge et en scrutant la politique à la loupe ! Très proche de ses parents, il a récemment dû faire face au décès de ses grands-parents. L'année dernière, Nathalie Saint-Cricq a perdu ses deux parents à quelques heures d'intervalle...