Noom Diawara célibataire à 43 ans... mais prêt à avoir un enfant : "Cela me déprime un peu

Noom Diawara célibataire à 43 ans... mais prêt à avoir un enfant : "Cela me déprime un peu

A l'écran, Noom Diawara est en couple avec Elodie Fontan. Du moins dans les trois volets de la saga "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu" de Philippe de Chauveron. Dans la vraie vie, l'acteur semble un peu moins épanoui sentimentalement.

Il est à l'affiche du film Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu de Philippe de Chauveron depuis le 6 avril 2022. Noom Diawara, qui incarne Charles depuis le début de la saga, ne connaît pas seulement le succès au cinéma, mais aussi sur scène. Il écrit actuellement son prochain one-man-show et vient de rentrer de la 38e édition du Festival du Mont-Blanc, dont il était l'un des membres du jury.

Il ne reste plus qu'à trouver la bonne personne.

Côté cœur, les choses semblent un peu plus compliquées pour l'acteur, qui vient de vivre une rupture. "C'est compliqué. C'est pour ça que j'ai signé beaucoup de dates de tournée et que j'étais content de passer quelques jours à la montagne pour me ressourcer", explique Noom Diawara dans le magazine France Dimanche. Repartir sur le marché à 43 ans me déprime un peu, je crois que je vais devenir un ermite. Je me sens cependant prêt à avoir un enfant, mais il me reste à trouver la bonne personne. Il faudrait que je tombe amoureux au premier regard ! Du genre où l'on emménage ensemble au bout d'une semaine, où l'on fait un enfant au bout d'un mois et où l'on vit heureux jusqu'à la fin de ses jours".

Il suffira peut-être d'un coup de pouce du destin pour le pousser dans la bonne direction. Après tout, il est difficile de passer à côté de Noom Diawara, et encore plus difficile de résister à son charme lorsqu'on le rencontre. Sur les grands et les petits écrans, tout le monde s'arrache l'acteur. Cependant, s'il avait suivi les conseils de ses parents, il serait resté un peu plus dans l'ombre, car il avait initialement prévu de créer des concepts pour des émissions sans y participer lui-même. "Ils étaient tous les deux très timides, ils ne voulaient absolument pas que nous nous fassions remarquer", se souvient-il. C'est pourquoi, par la suite, je ne m'imaginais pas du tout être sur scène, mais plutôt dans les coulisses. Au début, ils étaient très mal à l'aise de me voir à l'écran. Et aujourd'hui, ils sont heureux et fiers, même s'ils sont toujours un peu inquiets pour moi...".

Retrouvez l'interview de Noom Diawara dans le magazine France dimanche, n° 3945, du 8 avril 2022.