Olivia Grégoire Mama : la secrétaire d'État et ex de Manuel Valls parle sans fard

Olivia Grégoire Mama : la secrétaire d'État et ex de Manuel Valls parle sans fard

Devant les caméras de LCI, la femme politique de 43 ans a parlé de sa maternité, puisqu'elle a donné naissance à son premier enfant, Romy, en décembre 2021. Elle a notamment parlé de son bonheur, a fait l'éloge de toutes les femmes qui travaillent et ont des enfants, et est également revenue sur un moment difficile qu'elle a vécu pendant sa grossesse.

Olivia Grégoire, secrétaire d'État chargée de l'Économie sociale, solidaire et responsable, a mis son travail en pause fin 2021 pour accueillir la naissance de son premier enfant tant attendu avec son compagnon Philippe Aubry : la petite Romy, née le 12 décembre dernier. A l'occasion de son retour dans les bureaux du gouvernement, la femme politique de 43 ans a répondu le 19 février aux questions de Darius Rochebin sur LCI et s'est exprimée en toute franchise sur sa maternité et notamment sur l'une des épreuves qu'elle a dû surmonter.

L'ancienne compagne de l'ancien Premier ministre Manuel Valls s'est battue pendant trois ans pour accueillir l'arrivée de sa fille, un "bébé miracle". Très heureuse pendant sa grossesse, n'hésitant pas à affronter les dossiers les plus compliqués, Olivia Grégoire a pourtant dû traverser une période difficile. Elle a raconté à LCI qu'elle avait reçu de violents commentaires sur les réseaux sociaux pour avoir médiatisé son vaccin Covid 19 pendant sa grossesse, un geste du ministre de la Santé Olivier Véran qui voulait ainsi se rendre utile pour la cause : "Cela reste un épisode sympathique et important, mais aussi d'une violence politique. Le nombre de messages que j'ai reçus à la suite de cette vaccination, de cette image que je voulais rendre publique. Cette violence de la part des opposants au sida. Cela restera un assez mauvais souvenir, pas tellement à cause de la piqûre, mais à cause des messages de haine. Mais pour les femmes enceintes, c'était utile. Il fallait attendre d'avoir assez de recul, et on l'avait maintenant".

Olivia Grégoire a ensuite tenu à saluer toutes les autres femmes qui concilient maternité et travail : "Il y en a tous les jours qui sont beaucoup plus courageuses que moi, qui travaillent, qui sont enceintes, qui sont mères. C'est un défi féminin. C'est important de dire qu'il y a des femmes politiques qui sont des femmes normales". L'ancienne députée avait envisagé d'emmener sa fille sur scène, mais "cela aurait fait un peu de bruit", comme elle l'a fait remarquer avec humour. Au passage, elle a salué "son mari" qui a donné le biberon, ce qui lui a permis de s'asseoir face aux spectateurs.

Un premier bébé du gouvernement Castex et même du quinquennat d'Emmanuel Macron. Le président de la République et son épouse Brigitte Macron ont salué l'heureux événement de manière chaleureuse et sympathique. "Un peu de bonheur dans ces années qui ont été difficiles", a conclu Olivia Grégoire en évoquant le sujet.