Philippe Torreton : sa fille Marie se lance dans un projet ambitieux avec sa mère

Philippe Torreton : sa fille Marie se lance dans un projet ambitieux avec sa mère

La fille de Philippe Torreton se lance dans un nouveau projet théâtral aux côtés de sa mère, Anne-Marie Etienne. Un choix qui a mis du temps à se dessiner, la jeune femme ayant longtemps fui le regard de ses parents...

La comédienne Marie Torreton, fille de Philippe Torreton, entame un nouveau projet sur scène aux côtés de sa mère Anne-Marie Etienne. La mère dirige sa fille au Théâtre du Poche Montparnasse du mardi au samedi à 21h et le dimanche à 15h dans une pièce de l'auteur Georges Feydeau, Mais n'te promène donc pas toute nue. Les deux femmes ont rencontré nos confrères du Parisien.

Marie Torreton a décidé de se lancer pour la première fois dans le métier sous la direction de sa mère. Une situation qu'elle avait longtemps évitée pour échapper à la comparaison. "Avoir des parents artistes présente à la fois des avantages et des inconvénients lorsqu'il s'agit de prendre la relève. Au début, je l'ai plutôt ressenti comme un fardeau, j'avais peur de ne pas être à la hauteur de mon père", a avoué la jeune femme. Un fardeau que sa mère a vite compris : "Marie faisait des signes sur scène à l'âge de trois ans, même avec moi, elle a senti très tôt que ce serait sa vie. A 13 ans, elle a dit : 'Je vais devenir actrice', mais elle a d'abord dû trouver la confiance. Elle avait cette peur de la comparaison".

Ce besoin de se détacher du regard parental, Marie l'exprime clairement : "Ça m'a fait du bien de commencer toute seule, je voulais vraiment que les premiers pas dans ce métier soient loin d'eux, loin de moi". Et aujourd'hui, ce choix semble avoir porté ses fruits puisque sa mère l'admire : "Au théâtre, tout est compliqué et Marie a su écouter son propre rythme pour trouver sa voie, je suis assez fière d'elle. Elle a une intelligence du texte merveilleuse", s'étonne-t-il. Elle a écrit une version d'Antigone, ça m'a époustouflé".

Après avoir fait son chemin seule, l'actrice est aujourd'hui ravie de retrouver sa mère dans un contexte artistique. Celle-ci est tout aussi enthousiaste : "C'est un grand sentiment", dit-elle. C'est lié à un amour mère-fille, à l'envie de travailler ensemble et au fait que nous le faisons en famille. On ne reproche jamais à un notaire de reprendre l'étude de son père, ou à un boucher de reprendre la boucherie...".

Cette passion familiale pour le métier d'acteur n'a pas échappé à Anne-Marie Etienne : "J'ai dirigé Philippe [Torreton] au cinéma et au théâtre, et Marie a, comme son père, une sorte d'immédiateté du jeu, un jeu en ligne droite, sans fioritures", s'est enthousiasmée la mère et réalisatrice.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partage par Marie Torreton (@marietorreton)

Mais n'te promène donc pas toute nue, im Théâtre du Poche Montparnasse, Dienstag bis Samstag 21 Uhr, Sonntag 15 Uhr.