Presnel Kimpembe face à la "polémique" : le footballeur du PSG fait face à ses détracteurs.

Presnel Kimpembe face à la "polémique" : le footballeur du PSG fait face à ses détracteurs.

Le défenseur du Paris Saint-Germain, Presnel Kimpembe, a voulu mettre fin aux rumeurs. Dans un message publié sur son compte Instagram, il a mis les choses au clair concernant son implication dans une affaire récente.

Il est l'un des chouchous du Parc des Princes et l'un des rares joueurs du PSG à avoir été formé au club. Natif de Paris, Presnel Kimpembe ou Presko, comme on l'appelle, a grandi en banlieue et fait désormais partie des stars de l'équipe, au même titre que Marquinhos ou MarcoVerratti. Ce statut fait de lui une véritable star du football, adulée et très populaire sur les réseaux sociaux, mais qui lui a aussi donné la joie d'être appelé en équipe de France.

En plus de sa vie professionnelle très réussie, Presnel Kimpembe est l'heureux père de deux fils, Kayis et Kahil, qu'il a eus avec sa compagne Sarah. Une vie de famille bien rangée pour un sportif de 26 ans qui ne se livre pas beaucoup sur sa vie privée, ni dans la presse ni sur les réseaux sociaux. Hier, le coéquipier de Lionel Messi et Kylian Mbappé avait pourtant une bonne raison de s'exprimer sur son compte Instagram. Suivi par 3,2 millions d'abonnés, il a voulu faire passer un message qui a fait beaucoup parler. "Suite à la récente polémique dans laquelle mon nom a été mentionné à tort par des personnes se disant journalistes, je tiens à affirmer que tout ce qui a été écrit ou dit à mon sujet est totalement faux", a-t-il écrit dans sa story.

De quelle polémique pourrait-il bien parler ?

Un message aussi fort que mystérieux, puisque Presnel Kimpembe ne précise pas de quelle affaire il pourrait s'agir. Selon RMC Sport, le Parisien pourrait évoquer le cas de Kheira Hamraoui, dans lequel son nom a été cité sur les réseaux sociaux. Mais au lieu de cela, il pourrait aussi s'agir d'une affaire purement sportive, concernant l'élimination du PSG en Coupe de France. Un match au cours duquel il n'a pas participé aux tirs au but, contrairement à un jeune joueur du club qui n'avait que 18 ans. Certains ont estimé après coup que Presko aurait dû prendre ses responsabilités à ce moment décisif.

Pour conclure, Kimpembe a déclaré qu'il était "conscient du privilège de pouvoir exercer ce métier (footballeur) et de la responsabilité d'un sportif de haut niveau". Il s'efforce d'être "aussi irréprochable que possible" et espère que son message fera définitivement taire les rumeurs à son sujet.