Samuel Eto'o débouté par la justice : L'ex-footballeur reconnu comme père d'une fille de 22 ans !

Samuel Eto'o débouté par la justice : L'ex-footballeur reconnu comme père d'une fille de 22 ans !

La justice espagnole a rendu sa décision. Samuel Eto'o a été officiellement reconnu comme le père d'une jeune fille de 22 ans, bien qu'il ait toujours contesté les faits. Il doit désormais lui verser une pension mensuelle.

C'est une période compliquée pour l'ancienne star du FC Barcelone, Samuel Eto'o. Après être devenu président de la Fédération camerounaise de football en décembre 2021, Eto, né à Yaoundé, a vu son pays se faire éliminer de la Coupe d'Afrique des Nations qui se déroulait sur son sol. Après cette déception sportive, le mari de Georgette a vu une décision d'un tribunal espagnol lui être défavorable.

Comme le rapporte le média espagnol Marca, l'ancienne star qui jouait sous la direction de José Mourinho à l'Inter de Milan a été officiellement reconnue comme père d'une fille de 22 ans. Ce jugement fait suite à une plainte déposée par une certaine Adileusa, qui affirmait avoir rencontré Samuel Eto'o dans une discothèque madrilène à la fin des années 1990. Après s'être rencontrés, ils ont déclaré avoir eu une relation avant qu'elle ne découvre qu'elle était enceinte. Elle affirme avoir "essayé de communiquer avec le futur père, mais il n'aurait répondu ni à ses appels téléphoniques ni à ses e-mails".

Samuel Eto'o a été condamné à payer 1 400 euros par mois.

Le tribunal a donc tranché en faveur de la mère et de sa fille Erika Do Rosario Nieves. Le Camerounais de 40 ans doit donc verser une pension mensuelle de 1 400 € à la fillette, née en 1999 dans un hôpital madrilène. A l'époque déjà, l'homme, qui avait de gros problèmes avec une ex, avait refusé de reconnaître la paternité de l'enfant. Ce qui a changé cette fois-ci, c'est que la mère de la fillette a présenté aux juges des documents biologiques prouvant le lien de parenté entre Samuel Eto'o et Erika.

La publication précise que l'ancien coéquipier de Lionel Messi à Barcelone ne s'est pas présenté à l'audience. Il est déjà père de cinq enfants et doit désormais également soutenir financièrement sa fille, même s'il conteste la décision du tribunal.