Satya Nadella, le PDG brisé de Microsoft : décès de son fils de 26 ans

Satya Nadella, le PDG brisé de Microsoft : décès de son fils de 26 ans

Le célèbre patron de Microsoft, qui avait succédé à Bill Gates en 2014, a annoncé lundi le décès de son fils de 26 ans. Celui-ci souffrait depuis sa naissance de graves lésions cérébrales...

Le fils du PDG de Microsoft, Zain Nadella, est décédé à l'âge de 26 ans le lundi 28 février. Il souffrait depuis sa naissance d'une infirmité motrice cérébrale. Son père, Satya Nadella, avait repris Microsoft en 2014, après le départ à la retraite de son patron de longue date, Bill Gates.

C'est une bien triste nouvelle qui frappe le PDG du groupe mondial Microsoft, Satya Nadella. Son fils, qui était hospitalisé pour le traitement d'une lésion cérébrale, est décédé. Un porte-parole de Microsoft s'est adressé à People et a déclaré : "Zain Nadella, le fils de Satya Nadella, nous a quittés avec tristesse. La famille Nadella prend le temps de faire son deuil en privé". Bloomberg a révélé que les cadres de l'entreprise avaient été informés de la nouvelle par courrier électronique, leur demandant d'avoir des pensées et des prières pour la famille Nadella et de prendre le temps de faire leur deuil.

"On se souviendra de Zain pour ses goûts musicaux éclectiques, son sourire éclatant et la grande joie qu'il a apportée à sa famille et à tous ceux qui l'aimaient", a déclaré Jeff Sperring, directeur de l'hôpital pour enfants où le jeune homme a été soigné. Le message a été adressé à la fois au conseil d'administration de l'hôpital et au patron de Microsoft.

Depuis qu'il est PDG, Satya Nadella s'est engagé à rendre les produits Microsoft accessibles aux personnes handicapées. Il avait également financé, avec sa femme Anu, un projet de neurosciences pédiatriques à l'hôpital pour enfants de Seattle, où Zain était suivi et traité. Satya Nadella avait été nommé en 2014 par Bill Gates pour lui succéder au poste de PDG. Gates avait alors déclaré : "Il n'y a pas de meilleure personne que Satya Nadella pour diriger Microsoft. Il a prouvé ses qualités de leader, avec des compétences techniques profondes, une vision pour l'entreprise et la capacité de rassembler les gens".