Seymour Brussel : Que devient l'ancien membre des Inconnus ?

Seymour Brussel : Que devient l'ancien membre des Inconnus ?

Seymour Brussel, 63 ans, mène une vie discrète, loin du show-business, après avoir fait partie pendant quelques années de la bande des Inconnus. Alors qu'il publie un livre, il a été l'invité de Laurent Ruquier dans "Les Grosses Têtes". L'occasion d'en savoir un peu plus sur sa vie actuelle.

Pour beaucoup, les Inconnus sont avant tout un trio populaire composé de Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus. Mais les plus anciens se souviennent peut-être qu'à leur départ en 1984, la bande - initialement appelée Les Cinq - comptait cinq membres, puisque Smaïn et Seymour Brussel en faisaient également partie. Le premier a quitté le groupe au bout d'un an. Le groupe s'est ensuite appelé Les Cat Car and co et en 1988, c'est le deuxième qui a claqué la porte. Les Inconnus sont restés à trois avec le succès phénoménal que l'on connaît depuis.

Lundi 14 mars, Laurent Ruquier a invité Seymour Brussel - connu depuis dix ans comme bioénergéticien - dans son émission Les Grosses Têtes sur RTL. L'ancien comédien et humoriste a parlé de la réédition augmentée de son livre Le Corps autoguérisseur (chez Dervy). Cette année, il publie également La Peur, origine de nos maladies. Au téléphone, il a précisé qu'il était aujourd'hui ostéopathe et, contrairement à une rumeur persistante, a nié être magnétiseur. "Je travaille en ostéopathie biodynamique, c'est-à-dire de manière énergétique, sans manipulation", a-t-il expliqué. Il a profité de sa présence à l'antenne pour expliquer aux membres des Grosses Têtes quelques notions, comme l'haptonomie ou ce que fait une doula lors d'un accouchement.

Seymour Brussel, qui a débuté dans les années 1980 avec l'émission de télévision humoristique Le Petit Théâtre de Bouvard, est membre du Groupement national pour l'organisation des médecines alternatives (GNOMA) depuis 30 ans déjà. Il a ouvert un cabinet à son nom dans le 14e arrondissement de Paris. Même si le show-business n'est plus sa priorité et son gagne-pain, l'ancien artiste ne renie rien de son passé. Interrogé par Actu.fr en 2018 alors qu'il faisait la promotion d'un autre livre, il avait alors déclaré à propos de son passage sous les feux de la rampe : "Il reste d'excellents souvenirs. J'ai gardé le contact avec mes anciens partenaires de scène et même avec la scène elle-même, puisque je m'offre des moments de repos réparateurs en créant des spectacles humoristiques autour de la santé".