Sophie Ferjani, mère de famille : le triste impact de Maison à vendre sur sa vie familiale...

Comme nous le savons tous, Sophie Ferjani est une femme très occupée. Mais la célèbre décoratrice d'intérieur fait toujours passer sa famille en premier, d'autant plus qu'elle a manqué un événement important dans la vie de l'un de ses enfants.

Depuis quatorze ans, Sophie Ferjani partage ses conseils pour construire la maison idéale. Depuis la création de Maison à vendre, elle a accompagné Stéphane Plaza aux quatre coins de la France pour aider les familles dans le besoin. En parallèle, la jolie rousse de 44 ans dirige sa propre entreprise de décoration à Marseille, où elle vit. Bref, des projets qui lui prennent beaucoup de temps. Mais le plus important pour Sophie Ferjani est, bien sûr, sa famille ; elle est l'heureuse maman de trois enfants, Achille (15 ans), Gabriel (10 ans) et Célestin (6 ans).

Lorsqu'il s'agit de s'occuper de ses garçons, l'architecte d'intérieur peut compter sur le soutien infatigable de Baligh, avec qui elle est mariée depuis 20 ans. "Ils sont ma priorité, je vais organiser ma journée autour de cela. Ils doivent être organisés, comme tous les parents de nos jours. (...) Mon mari se débrouille très bien. Il s'est toujours levé pour leur donner un biberon sur deux la nuit, il a toujours changé leurs couches, il les a toujours habillés le matin pour qu'ils puissent aller à l'école, il a toujours fait leurs devoirs..... Il a toujours fait exactement le même travail que moi, sans aucune distinction. Quand j'étais absente, il se débrouillait toujours, sans aucun problème", a-t-elle confié au podcast Télé Loisirs, Femmes de télé.

Les absences répétées de Sophie Ferjani lui font parfois mal. Elle a notamment révélé qu'elle regrettait beaucoup d'avoir manqué le premier anniversaire de son aîné à cause de son travail. Un échec qui lui a servi de leçon. "C'était quand le premier avait tout juste un an, sur le premier tournage de Maison à vendre, et je m'en suis un peu voulu. Ça m'a appris à ne pas dire oui à tout ce qui passe à la télé. Mes priorités sont ma vie de famille et mes enfants. Si c'était à refaire, je demanderais à reporter le tournage. À l'époque, je n'osais pas, c'était le début, les premières prises de vue. On m'a donné ces dates et j'ai dit "oui, d'accord". Mon fils est allé chez mes parents. J'ai la photo de lui soufflant sa première bougie. Cela m'a brisé le cœur, alors j'ai dit 'plus jamais'", a-t-elle expliqué.