Suicide de Mava Chou : découverte de son corps, appel téléphonique inquiétant... son compagnon raconte

Suicide de Mava Chou : découverte de son corps, appel téléphonique inquiétant... son compagnon raconte

Cela fait maintenant plusieurs semaines que Mava Chou s'est donné la mort. Ce décès soulève évidemment de nombreuses questions. Romain, son dernier compagnon, s'est confié à Jeremstar et a révélé que c'était lui qui avait trouvé son corps.

Le 22 décembre 2021, la mort soudaine de Mava Chou (de son vrai nom Maëva Frossard) à l'âge de 32 ans a été annoncée. Selon les premiers éléments de l'enquête ouverte, la youtubeuse s'est suicidée après avoir été harcelée. Elle laisse derrière elle ses quatre enfants ainsi que son compagnon Romain. Ce dernier a fait la macabre découverte du corps sans vie de Mava Chou deux jours avant Noël.

Dans une vidéo publiée sur Youtube par Jeremstar le lundi 17 janvier 2022, l'homme a expliqué avoir été pris d'une "sorte d'angoisse" juste avant de se rendre au domicile de la jeune femme, qui prenait des antidépresseurs. "Malheureusement, quand je suis arrivé là-bas, j'ai vu derrière la baie vitrée et j'ai compris ce qui se passait. J'ai immédiatement appelé les secours, j'ai dû ouvrir la baie vitrée avec mon épaule et j'ai tenté une réanimation qui n'a malheureusement rien donné. Je pouvais me tenir debout. Je tremblais et j'étais en état de choc", a-t-il raconté avec émotion.

Je ferme les yeux

Quelques heures plus tôt, Romain s'était rendu compte que sa compagne était épuisée par le cyberharcèlement qu'elle subissait quotidiennement. Son dernier appel téléphonique était très inquiétant. "Elle m'a dit [au téléphone, ndlr] : 'Je vais fermer les yeux'. Elle venait de me dire qu'elle était fatiguée. Je lui ai donc proposé de se reposer. Je lui ai dit de ne pas s'inquiéter, que je m'occuperais des enfants et qu'elle me rejoindrait quand elle se réveillerait et se reposerait. Elle m'a répondu : "Oui, je vais partir et fermer les yeux". Sur le moment, cette phrase n'avait pas la signification qu'elle peut avoir aujourd'hui", a-t-il regretté.

Mava Chou avait pourtant fait savoir depuis plus d'un an qu'elle vivait un véritable calvaire. Elle avait même accepté de témoigner dans Sept à Huit pour un reportage diffusé deux semaines seulement avant son suicide, dans lequel elle accusait son ex-mari et père de ses enfants, Adrien Czajczynsk, d'être responsable du harcèlement dont elle était victime. Selon elle, le streamer de jeux vidéo avait utilisé les réseaux sociaux pour monter les internautes contre elle et les inciter à l'attaquer sur Internet. Il aurait même suggéré que Mava Chou était une mère violente envers ses enfants. Entre sa séparation et son suicide, Mava Chou avait déposé cinq plaintes contre son ex-conjoint. Le parquet a ouvert une enquête pour harcèlement moral, qui a conduit au suicide.

Adrien Czajczynski est présumé innocent des accusations portées contre lui jusqu'à ce que le jugement final soit rendu dans cette affaire.