Suicide de Miss USA : la mère de Cheslie Kryst lève le voile sur sa "grave dépression".

Suicide de Miss USA : la mère de Cheslie Kryst lève le voile sur sa "grave dépression".

Dimanche 20 janvier, Cheslie Kryst, Miss USA 2019, s'est suicidée en se jetant du 29e étage de son immeuble. Un geste incompris que sa mère, April Simpkins, a fini par expliquer sous le coup de l'émotion.

Le décès de Cheslie Kryst, Miss USA 2019, a bouleversé tout un milieu. La jeune femme, âgée de seulement 30 ans, a été retrouvée sans vie au pied de son immeuble new-yorkais le dimanche 30 janvier. Les autorités et l'enquête sont rapidement arrivées à la conclusion qu'il s'agissait d'un suicide, un geste que ses proches et de nombreuses connaissances ont jugé impossible jusqu'à la fin.

Mais April Simpkins, la mère de la défunte, n'a pu que confirmer cette thèse. Dans une lettre adressée au magazine People, elle a évoqué la maladie de sa fille : "Je n'ai jamais connu une telle douleur. Je ne serai plus jamais la même. Ce que la famille et les amis savaient en privé, c'était la cause officiellement confirmée du décès de mon adorable bébé Cheslie", a-t-elle écrit dans sa lettre. Et même si c'est difficile à croire, c'est la vérité. Cheslie menait une vie publique et une vie privée. Dans la sphère privée, elle souffrait d'une grave dépression qu'elle cachait à tout le monde, y compris à moi, sa confidente la plus proche. Jusqu'à peu de temps avant sa mort".

La nouvelle du décès de Cheslie Kryst avait ébranlé le monde des miss. Iris Mittenaere, Miss Univers, la première : "J'ai mal au cœur. Repose en paix, bel ange. Tu vas nous manquer", a-t-elle écrit dans sa story Instagram. Quelques minutes avant son geste fatal, Cheslie Kryst a posté une dernière photo d'elle sur les réseaux sociaux, dont la légende a pris une toute autre signification après l'annonce de son décès : "Que ce jour t'apporte paix et tranquillité".

Quatre jours après le suicide de sa fille, April Simpkins n'arrive toujours pas à réaliser qu'elle ne la reverra plus jamais : "Son rire, ses mots sages, son sens de l'humour et surtout ses câlins nous manquent", poursuit-elle dans sa lettre à People. Elle était une partie vitale de notre famille, ce qui rend cette perte encore plus dévastatrice. Cheslie, pour le monde, tu étais un soleil enveloppé d'un sourire (...)Tu étais plus que ma fille, tu étais ma meilleure amie. Je t'aime de tout mon cœur. Tu me manques désespérément. Un jour, je le sais, nous serons à nouveau réunis. En attendant, repose en paix". Des mots bouleversants d'une mère qui sera privée à jamais de sa fille.