Tina Tobago : La double vie de l'infirmière qui danse la nuit au Crazy Horse

Tina Tobago : La double vie de l'infirmière qui danse la nuit au Crazy Horse

Piquer le jour, onduler la nuit... La belle Daniella, infirmière le jour et Crazy Girl la nuit, maîtrise cet art. Une vie bien remplie qu'elle met en scène sur Instagram et qu'elle raconte dans le nouveau numéro du magazine "Closer".

Pourquoi choisir un seul métier quand on peut faire les deux ? La jeune et jolie Daniella n'a pas eu à choisir entre ses deux passions : Le jour, elle est infirmière ... et la nuit, danseuse au Crazy Horse. Sur la scène du célèbre cabaret parisien, elle se fait appeler Tina Tobago. Une drôle de vie que la jeune femme de 33 ans raconte dans le dernier numéro du magazine Closer du 31 décembre 2021.

Si Daniella a d'abord voulu devenir infirmière lorsqu'elle était petite fille, c'était pour imiter sa grand-mère qui travaillait également dans le domaine des soins. Puis, à 12 ans, en tombant sur une vidéo du Crazy Horse, elle découvre sa deuxième vocation : "J'ai tout de suite été fascinée par la façon dont les danseuses bougeaient, ce qu'elles dégageaient...". À 22 ans, elle obtient d'abord son diplôme d'infirmière.

Quatre ans plus tard, elle tente sa chance au Crazy Horse. La souplesse et la danse, elle les maîtrise déjà grâce à ses années d'expérience en gymnastique rythmique, où elle a tout de même été vice-championne de France. Mais il lui faut aussi les mensurations requises pour les danseuses de cabaret : 1,68 m à 1,73 m, deux tiers du corps en longueur de jambes et 21 cm entre les pointes des seins.

Après avoir réussi son casting, Daniella a été acceptée dans la troupe en 2017 et a choisi le nom de Tina Tobago, qui ne faisait pas seulement référence à Tina Turner, mais aussi à l'île des Caraïbes dont elle était originaire. Depuis, elle se produit vingt-quatre soirs par mois, tout en enfilant sa blouse blanche pendant la journée. "J'associe mes deux passions, c'est une grande chance, d'autant plus que l'une s'adresse à mon cerveau et l'autre à mon corps. C'est complémentaire et ça me va très bien". Sur son compte Instagram bien fourni, elle pose toutefois plutôt en lingerie fine qu'en tenue d'infirmière ...

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partage par Daniella (@tina_tobago)

Lorsque la pandémie de Covid-19 a éclaté, elle n'a pas hésité à ranger (temporairement) son costume de Crazy Girl pour aider dans une unité de soins intensifs. "Quand j'ai vu la détresse de mes collègues et des patients, je ne pouvais pas rester chez moi", explique-t-elle. Cette période a été très éprouvante physiquement et psychologiquement, mais je suis fière d'avoir aidé".

Aujourd'hui, Tina Tobago se produit à nouveau en public et a de nouveau divisé sa vie en deux. "Parfois, les deux choses se mélangent", ajoute-t-elle. Je me demande si j'ai fait toutes les transmissions, je me désinfecte pendant que je me maquille, avant de monter sur scène". Toute une gymnastique, à la fois mentale et physique !