Un entraîneur de football très respecté accusé d'agressions sexuelles sur des centaines d'enfants

Un entraîneur de football très respecté accusé d'agressions sexuelles sur des centaines d'enfants

Patrick Assoumou Eyi, un entraîneur de football bien connu au Gabon, a récemment été arrêté par la justice de son pays. Il est accusé d'avoir abusé sexuellement de centaines de jeunes enfants.

Un nouveau scandale sexuel a éclaté dans le monde du sport, et cette fois-ci, il concerne le monde du football. Après des cas similaires dans les sports équestres en France ou en gymnastique aux Etats-Unis, c'est cette fois le Gabon qui est concerné. Selon les informations de l'AFP, Patrick Assoumou Eyi, un entraîneur gabonais de l'équipe nationale des moins de 17 ans, vient d'être arrêté par la police. Il est accusé d'agressions sexuelles présumées sur des centaines d'enfants.

Patrick Assoumou Eyi a été arrêté lundi dans la ville de Ntoum, située à environ 40 km de la capitale Libreville. "Il est actuellement entre les mains de la police suite à une plainte pour actes de pédophilie", a déclaré à l'AFP une source proche du parquet de Libreville. Le quotidien britannique The Guardian avait révélé l'affaire jeudi dernier, incriminant celui qui se fait surnommer "Capello" et qui a occupé des fonctions importantes dans le football gabonais.

Réactions politiques en chaîne

"Patrick Assoumou Eyi (...) aurait abusé de centaines de garçons dans le cadre de ses fonctions", a déclaré le ministre des Sports Franck Nguema vendredi dernier, après la révélation de l'affaire. Dans la foulée, le président gabonais Ali Bongo Ondimba s'est exprimé et a parlé d'une affaire "très grave et inacceptable". Il a ordonné au ministre de la Justice "d'ouvrir une enquête judiciaire au sein de la communauté nationale de football pour abus sexuels sur des enfants, garçons et filles". Patrick Assoumou Eyi a été suspendu provisoirement de toutes ses fonctions le week-end dernier et sera donc entendu par la justice de son pays dans les prochaines heures.

Patrick Assoumou Eyi reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés.