Un membre du gouvernement reçoit dans son bureau un paquet inquiétant

Un membre du gouvernement reçoit dans son bureau un paquet inquiétant

Le secrétaire d'État Clément Beaune a reçu un colis alarmant dans les bureaux du gouvernement. L'homme de 40 ans a découvert une arme blanche qui lui était adressée. Il a porté plainte.

Être au gouvernement n'est pas une sinécure au vu des dossiers qui s'empilent sur les bureaux, mais c'est aussi un métier qui peut s'avérer dangereux. Selon le Journal du dimanche, le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes du gouvernement de Jean Castex, Clément Beaune, a reçu un colis inquiétant. Le paquet contenait en effet une arme blanche.

Selon Le JDD du 6 février 2022, "un colis contenant une arme blanche, adressé au secrétaire d'État aux Affaires européennes, est arrivé au Quai d'Orsay en début de semaine. Clément Beaune a porté plainte". Le haut fonctionnaire de 40 ans, ancien conseiller spécial du président Emmanuel Macron, avait déjà fait l'objet de menaces de mort homophobes l'été dernier, rappelle le journal.

En octobre dernier, Clément Beaune avait déclaré dans les pages de Paris qu'il assumait en toute sérénité son identité sexuelle et son coming-out. Il avait toutefois précisé qu'il n'avait pas précipité les choses et réfléchi au "dire ou ne pas dire", car ce n'était pas une question qu'un homme politique hétérosexuel aurait dû se poser. Fin 2020, l'énarque avait effectivement décidé d'en parler ouvertement à la presse, estimant que "son identité sexuelle assumée allait peser dans la balance lors de ses déplacements en Pologne et en Hongrie". "La vie n'a jamais été difficile pour moi, j'en suis conscient", avait-il avoué à Paris Match.

Actuellement chargé des affaires européennes, Clément Beaune est confronté à la question ukrainienne, alors qu'Emmanuel Macron, qui assure cette année la présidence de l'UE, rencontre son homologue russe Vladimir Poutine. L'Occident accuse Moscou d'avoir déployé des dizaines de milliers de soldats à la frontière ukrainienne en vue d'une éventuelle invasion.