Valérie Pécresse et Léa Salamé se disputent dans OEED : "N'avez-vous pas du mal à exister ?

Valérie Pécresse et Léa Salamé se disputent dans OEED : "N'avez-vous pas du mal à exister ?

En matière de politique, Valérie Pécresse et Léa Salamé ne semblent pas (tout à fait) sur la même longueur d'onde. Interrogée sur ses propos concernant le Kärcher dans l'émission "On est en direct", la candidate à la présidentielle a également dû faire face à de nombreuses questions croustillantes de la part du sidekick de Laurent Ruquier...

Invitée dans l'émission On est en direct sur France 2 le 8 janvier 2021, Valérie Pécresse a expliqué plus en détail son programme aux animateurs Laurent Ruquier et Léa Salamé. Visiblement mal à l'aise avec la personnalité de la candidate à la présidentielle, l'animateur s'est accroché avec elle à plusieurs reprises au cours de l'émission, notamment sur sa façon "d'exister" dans cette campagne.

"Vous ne vous êtes pas trompée de campagne, Valérie Pécresse ? Je vous observe depuis quelques mois, vous avez gagné la primaire...", a lancé Léa Salamé, avant d'être interrompue une première fois par la femme de Jérôme : "Alors, je me suis trompée dans la campagne en gagnant la primaire ?". "Non ! Vous avez gagné la primaire, c'était une surprise...", "Alors peut-être que j'ai fait une bonne campagne, Madame Salamé ?", a rapidement enchaîné la candidate à la présidentielle.

Léa Salamé tente alors de continuer à parler : "Vous avez fait une bonne campagne...", "Alors j'ai peut-être fait la bonne stratégie ?", interrompt alors la femme politique française. Agacée, Léa Salamé tente tant bien que mal d'aller au bout de son raisonnement, tandis que Laurent Ruquier éclate soudainement de rire. "Ma question, si vous me permettez de terminer mon argumentation, je vais essayer de la terminer... (...) Dans cette campagne, n'êtes-vous pas trop sage, trop poli, trop discret ? N'avez-vous pas du mal à exister ?" Une question forte, à laquelle l'ancienne auditrice du Sénat a simplement répondu que les Français avaient au contraire "de la sérénité", mais aussi "de la tranquillité".

Ils sont différents de Léa Salamé ...

Valérie Pécresse a également été interpellée par Le Noiseur, qui l'a taquinée pour avoir dit qu'il fallait ressortir le Kärcher en France. "Je me demandais si vous étiez venue avec votre Kärcher ? (...) Le Kärcher, je trouve qu'il était déjà violent avec Nicolas Sarkozy, je trouve ça dommage de le ressortir", lui a-t-il confié. "Vous êtes différente de Léa Salamé qui pense qu'il faut augmenter le volume quand on fait de la politique. Sur le Kärcher, il y avait une attente très forte de la droite pour ramener la sécurité et l'ordre, et c'est à cette attente que je veux répondre, et c'est mon message", a finalement répondu la candidate.

Pour rappel, l'actuelle candidate du parti Pour la fierté française retrouvée avait confié il y a quelques jours au journal La Provence : "Je vais ressortir le Kärcher de la cave". Il est là depuis dix ans et il est temps de l'utiliser. Il s'agit de remettre de l'ordre dans la rue".

En termes d'audience, l'émission présentée par Laurent Ruquier et Léa Salamé a réuni près de 972.000 téléspectateurs, soit 13,7% de part de marché.