Vincent Macaigne (médecin de nuit) : victime de deux attaques cérébrales, son œil est touché, un récit poignant

Vincent Macaigne (médecin de nuit) : victime de deux attaques cérébrales, son œil est touché, un récit poignant

L'acteur Vincent Macaigne a failli ne pas avoir la carrière qui le place aujourd'hui en lice pour les César. Invité de l'émission "En aparté", il a parlé ouvertement des deux attaques cérébrales dont il a été victime il y a quelques années. Heureusement, il a perdu la vue, mais c'est désormais derrière lui.

Vincent Macaigne, 43 ans, a désormais une belle carrière derrière lui. Le grand public l'a notamment découvert sur grand écran dans Le Sens de la fête. L'année dernière, on a pu le voir dans L'origine du monde, mais aussi dans Médecin de nuit, dans son rôle le plus simple, ce qui lui a valu une nomination comme meilleur acteur lors de la prochaine cérémonie des César. Mais la vie lui a joué un drôle de tour par le passé...

Dans l'émission En aparté du jeudi 17 février 2022, Vincent Macaigne a pu évoquer un coup du sort qui aurait pu lui être fatal. En effet, dans sa trentaine, il a été victime de deux attaques cérébrales ! "Vous avez eu des problèmes de santé quand vous étiez jeune, à l'âge de 30 ans. Vous avez subi deux attaques cérébrales. Cela change-t-il votre vision de la vie et de vos projets ? Je pense que votre œil gauche a également été endommagé", a demandé la présentatrice Nathalie Lévy.

L'acteur, qui n'a pas l'habitude de parler de lui, s'est senti un peu mal à l'aise, mais a tout de même répondu. "L'œil va bien. J'ai été aveugle d'un œil pendant un certain temps. Mais ensuite, il est revenu. Bien sûr, ça change, mais en même temps pas tant que ça. J'ai eu un médecin assez génial (...) Je me suis laissé un peu de temps pour m'en remettre, pour qu'il n'y ait plus autant de séquelles. J'étais un peu hypocondriaque. J'avais tout le temps peur. Dès que mon bras s'engourdissait un peu, j'appelais les secours, j'avais un numéro direct", a-t-il raconté.

Vincent Macaigne a mis du temps à se remettre de cette panne. Seul un médecin a pu le convaincre de "repartir dans la vie". Il a ajouté : "Il m'a dit : 'Écoutez, oubliez ce qui vous est arrivé, c'est un accident et vous avez autant de chance d'avoir un accident de voiture qu'un AVC'. Il m'a renvoyé à la vie en me disant que ce n'était rien, que je devais arrêter d'y faire attention". C'était un bon conseil, car cela a permis à l'acteur de la série La Flamme de reprendre sa vie et sa carrière en main. Souhaitons-lui de recevoir le prix tant convoité le 25 février prochain lors de la 47e cérémonie des César.