Xavier Niel casse sa tirelire : il s'achète un sublime et coûteux hôtel particulier à Paris

Xavier Niel casse sa tirelire : il s'achète un sublime et coûteux hôtel particulier à Paris

L'homme d'affaires Xavier Niel a sorti son chéquier pour acheter une propriété exceptionnelle dans le quatrième arrondissement de Paris. Un achat dont le montant s'élève à neuf chiffres ! Mais le patron de Free n'a pas l'intention d'y dormir, car il a d'autres projets...

Entre les stars et l'immobilier, c'est une histoire d'amour aussi vieille que le monde. Et il n'y a pas qu'à Los Angeles ou à New York que les célébrités s'achètent des maisons incroyables pour plusieurs millions. Les Français sont certes plus discrets lorsqu'il s'agit d'argent, mais cela ne signifie pas qu'ils sont avares. Xavier Niel ne peut pas dire le contraire, car le célèbre homme d'affaires a fait une bêtise.

Comme le rapporte Bloomberg, Niel a dépensé la somme exceptionnelle de 200 millions d'euros pour s'acheter l'hôtel Lambert sur l'Ile-Saint-Louis à Paris. Le patron de Free, copropriétaire du journal Le Monde (et en quête de La Provence) et fondateur de l'incubateur Station F, a racheté l'établissement à l'émir du Qatar, le cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani. Celui-ci en était propriétaire depuis 2007, mais ne l'avait acheté "que" pour 60 millions d'euros. En 2009, il a toutefois lancé un projet de 45 millions d'euros pour rénover le bâtiment. Après un incendie en 2013, l'émir a dû se lancer dans une rénovation de 130 millions d'euros. Cette transaction est aujourd'hui considérée comme une vente record dans la capitale ! "Record détenu jusqu'alors par l'Hôtel de Soyecourt place des Victoires pour 100 millions d'euros ou encore le Palais Montmorency (pour le même montant)", précise BFM.

Construit en 1640 par l'architecte Louis Le Vau, ce bâtiment de près de 4000 mètres carrés ne devrait pas abriter Xavier Niel et sa famille. Non, l'homme d'affaires dont la fortune est estimée à plus de 8 milliards de dollars (environ 7 milliards d'euros) aimerait utiliser le bâtiment à des fins inattendues. Selon une source qui s'est exprimée auprès de Bloomberg, il souhaiterait y créer une fondation culturelle. Il n'est pas le premier homme d'affaires à s'intéresser à la culture. François Pinault a par exemple investi massivement dans la Bourse de commerce de Paris, transformée en musée d'art contemporain, ou dans le Palazzo Grassi à Venise, et Bernard Arnault a créé la Fondation Vuitton dans le 16e arrondissement de Paris.