"Tu peux être malade si tu veux, j'en ai rien à foutre" : cette phrase choquante d'une candidate de la "Star Academy" à Grégory Lemarchal.

A l'occasion du 20ème anniversaire de la "Star Academy", d'anciens académiciens ont adressé une pensée émue à Grégory Lemarchal. Le chanteur, qui est mort de la mucoviscidose à l'âge de 23 ans, a refusé tout traitement spécial. Un de ses camarades l'a très bien compris.

"Tu peux être malade si tu veux, j'en ai rien à foutre" : cette phrase choquante d'une candidate de la "Star Academy" à Grégory Lemarchal.

La "Star Academy" fête son 20e anniversaire. Il est impossible pour les anciens académiciens de ne pas avoir une pensée émue pour Grégory Lemarchal à tout moment. C'est en 2004 que le jeune homme passionné de chant tente sa chance et intègre cette école qui n'a pas son pareil. Grégory Lemarchal souffre de mucoviscidose et ne voulait pas de traitement spécial. Malgré les graves effets secondaires de sa maladie, l'universitaire voulait être traité comme un candidat normal. Le 22 décembre 2004, sa vie a été bouleversée. Grégory Lemarchal a remporté la quatrième édition de la "Star Academy". Une victoire bien méritée avec 80% des votes du public. Une carrière musicale réussie a suivi. Mais la maladie est de nouveau en hausse. Le compagnon de Karine Ferri, dont la santé se détériore, a annoncé qu'il allait faire une pause. Le 2 avril 2007, Grégory Lemarchal a été admis dans un hôpital de Suresnes, où il attendait une transplantation pulmonaire. Il est décédé le 30 avril 2007 à l'âge de 23 ans.

Un coup dur pour tous ceux qui l'ont côtoyé. L'un d'entre eux est Sofiane, qui garde visiblement un très bon souvenir de son aventure à la "Star Academy". "Il n'y avait pas d'animosité à la maison, c'était comme être dans une colonie de vacances car on savait déjà qui allait gagner", raconte l'ancien candidat des "Anges de la télé-réalité", en faisant référence à Grégory Lemarchal. "C'était la Star Ac' à perdre. J'étais sûr que j'allais perdre, mais j'avais un sourire sur le visage. S'il gagne à la fin, on pleure, si ce n'est plus que lui, parce que c'est une belle leçon de vie", a-t-il déclaré à Jordan Deluxe dans l'émission "L'instant Deluxe" sur Télé Star Play.

Sofiane se souvient de ses premiers rires avec Grégory Lemarchal, avec qui les choses se sont immédiatement bien passées. Selon lui, c'est l'ouverture de Sofiane sur la mucoviscidose qui a fait la différence. "Ça a fait tilt avec Greg parce que je lui ai dit : 'Tu peux être malade si tu veux, tu peux être ce que tu veux, je m'en fous'. Je chante mieux que toi, je suis plus jolie que toi", explique l'ex de Nabilla, avant de poursuivre : "Il n'aimait pas qu'on le guide vers ses cheveux." Avec leurs deux caractères totalement opposés, Sofiane et Grégory Lemarchal se complétaient : "J'étais le gamin de la banlieue et lui le petit gars de Chambéry, j'étais le muscle et lui le cerveau".

Voir aussi : Karine Ferri quitte le club Grégory Lemarchal, une décision surprenante qui pourrait décevoir les fans du chanteur.